Visualiser notre site Internet

Notre passé pourrait s'écrire comme une légende :

" La Pomme ou le fruit défendu "

Souvenez vous ! Au jardin d'Eden Adam croqua la Pomme !...Et à l'humanité toute entière de porter le poids de cette transgression ... Ainsi va le mythe, inscrit dans notre inconscient collectif. Alors que le raisin est abondance et générosité, le vin lui même, consacré, devient symbole de partage et de rédemption...La pomme elle se réfère au péché...

La Ribaude, plutôt Eve que Marie a perpétué cette tradition de la tentation ! Au diable les interdits, au diable le péché, régalons le voyageur, le maraud et les autres venus s'encanailler et prendre du bon temps dans notre Pays d'Auge, donnons leur à boire et des " Ribaudes " qu'ils jouissent à en oublier leur cheval, qu'ils se souviennent de leur amnésie et qu'ils reviennent heureux de s'être perdus dans les limbes du plaisir.

Nos ancêtres plus proches de la prohibition que des enfants de choeur, alchimistes de la " bouillotte " ont des siècles durant distillé les cidres que leur fournissaient les paysans en échange de quelques pichets de "goutte", transmettant leur savoir faire de génération en génération. Pour notre famille, faire de Calvados est devenu un "sacerdoce", une tradition où rivalisent aujourd'hui les savoir-faire accumulés avec la volonté de réaliser des assemblages dignes des dieux.
Cette histoire aux parfums de débauche n'en a pas moins une vraie saveur de Terroir.